Entretien Paul Amar - Joseph Rossetto - France 5

A propos des Quelle classe ma classe


France 5 – Mardi 9 janvier 2007 – 20H40 – Émission présentée par Paul Amar Quelle classe, ma classe !


Attention PATIENCE ! : une image noire de quelques secondes sépare le plateau 1 et le plateau 2 de Paul Amar


Un film de Philippe Troyon sur l’expérience du collège Pierre Sémard de Bobigny (Producteur : Antoine Disle, Striana - durée : 60 minutes Co-Production France 5 - Striana - Imaginem ).

> VOIR LE FILM

Quelle classe, ma classe ouvre une série de quatre longs métrages produite par Antoine Disle, dans le cadre d’un projet européen sur l’école, sur l’exclusion des jeunes et sur les voies nouvelles inventées dans des établissements en France, en Belgique, en Angleterre et en Italie, pour que les enfants trouvent leur place. Une conférence européenne y prendra appui, à Bobigny en mars 2008, sous l’égide de l’UNESCO.

Quelle classe, ma classe n’est pas un film sur le projet d’établissement du collège Pierre Sémard, encore moins un catalogue des actions menées dans cet établissement. Mais plutôt sur une conception de l’école fondée sur l’expérience : expériences au cœur des cultures, de l’art et du voyage, expériences d’écriture mettant en jeu le propre corps des élèves. Passionner les enfants pour une œuvre, un moment de l’histoire et susciter le désir de nouvelles investigations où ils vont pouvoir apporter leur propre création, c’est les mettre en présence.

Ce film sur le voyage dans les cultures et dans la langue est une histoire de dedans et de dehors, de frontières entre soi et le monde, un voyage où les enfants quittent leur espace familier pour découvrir un horizon différent, étranger, inconnu. Il commence au moment de la rentrée des classes, dans la dureté de la cité puis avec l’accueil des enfants et des parents auquel l’attention la plus grande est donnée selon une éthique de la parole. La parole magnifique d’un père de famille, humilié par le désintérêt de ses sept enfants pour l’école, témoigne du désarroi de beaucoup de parents. Blessures et violence quotidienne sourdent dans les entretiens avec les élèves.

Dans ce film on ressent les effets de la réflexion menée au sein du laboratoire du Centre Interdisciplinaire sur l’ENfant, dans l’exigence d’une parole la plus juste possible comme dans le perpétuel mouvement entre le dedans et le dehors, dans les questions que des professeurs se posent sur leur position en classe et dans les recherches qu’ils engagent.

Les expériences y sont montrées à partir de deux projets construits en classe, dans le voyage et sur la scène : « Dansent les mots », où mots et corps emmènent au plus près, au plus loin de soi, et « Odysseus », odyssée contemporaine entre Athènes et Santorin. Le bateau qui conduit, d’île en île, élèves et enseignants est une belle métaphore de l’école : entre l’espace aussi intime que singulier de chaque enfant et les rives du monde inconnu où il aura à se risquer, l’école est un pont, tissé d’expériences et d’apprentissages.


FLYER : "QUELLE CLASSE, MA CLASSE !"

PDF - 570.5 ko