Fatoumata - Le Mali

Fatoumata Mali


“Si on bougeait son corps, le monde serait meilleur
Mais si j’arrêtais de filmer, je serais seule
Je ne pourrais pas voir si le monde est beau
Quand j’ai perdu mon frère jumeau
J’en ai perdu la tête, moi qui rêvais de le filmer
A peine ai-je les yeux ouverts ou fermés
J’ai filmé sans verser des larmes”

Fatoumata - 3ème. Collège Marcel Cachin. Le Blanc-Mesnil