Hétérotopies : l’espace des autres

« Rien ne remplacera le regard et l’écoute de celle et celui qui pratique quotidiennement. Il faut simplement nous en faire prendre conscience. »

HÉTÉROTOPIES

L’espace des autres
L’équipe des Observatoires Documentaires a choisi quatre « espaces » de travail, là où se jouent les enjeux relationnels, humains et culturels.


SITUATION DE HANDICAP

PETITE ENFANCE

EDUCATION

RECHERCHE


Une salle de cinéma partenaire ou tout autre lieu adapté
à la projection-débat fait partie intégrante du processus
d’Observatoire Documentaire


Michel FOUCAULT, Les Hétérotopies, France-Culture, 7 décembre 1966.

« Il y a donc des pays sans lieu et des histoires sans chronologie ; des cités, des planètes, des continents, des univers, dont il serait bien impossible de relever la trace sur aucune carte ni dans aucun ciel, tout simplement parce qu’ils n’appartiennent à aucun espace. Sans doute ces cités, ces continents, ces planètes sont-ils nés, comme on dit, dans la tête des hommes, ou à vrai dire, dans l’interstice de leurs mots, dans l’épaisseur de leurs récits, ou encore dans le lieu sans lieu de leurs rêves, dans le vide de leurs coeurs ; bref, c’est la douceur des utopies.

Pourtant je crois qu’il y a - et ceci dans toute société - des utopies qui ont un lieu précis et réel, un lieu qu’on peut situer sur une carte ; des utopies qui ont un temps déterminé, un temps qu’on peut fixer et mesurer selon le calendrier de tous les jours. Il est bien probable que chaque groupe humain, quel qu’il soit, découpe, dans l’espace qu’il occupe, où il vit réellement, où il travaille, des lieux utopiques, et, dans le temps où il s’affaire, des moments uchroniques.
Voici ce que je veux dire. On ne vit pas dans un espace neutre et blanc ; on ne vit pas, on ne meurt pas, on n’aime pas dans le rectangle d’une feuille de papier. On vit, on meurt, on aime dans un espace quadrillé, découpé, bariolé, avec des zones claires et sombres … »

Michel FOUCAULT, Les Hétérotopies, France-Culture, 7 décembre 1966.


Document Observatoires Documentaires @2016

> lire

PDF - 1.5 Mo