film court-métrage : « au bout de la piste »

« Les secondes s’écoulent. Chaque seconde emporte une chance. Chaque seconde emporte quelque chose » Vol de nuit de Saint-Exupéry

sous-titre : « rejouer sa vie, un peu plus »

Du réel à l’irréel
Comment passer du documentaire à la fiction.

Imaginer, n’est pas percevoir. Bien au contraire, ce sont deux activités rigoureusement antithétiques. Imaginer, c’est mettre à distance le réel, s’absenter, s’enfoncer ailleurs … Aussi faut-il distinguer l’authentique imagination créatrice de l’imagination reproductrice.

La première, la seule qui soit vraiment digne du nom d’imagination, désigne la faculté de déformer les images fournies par la perception, de manière à se dépasser vers l’imaginaire, qui transcende toute réalité donnée. L’infinie liberté humaine …

Philippe Troyon, cinéaste, convoquera une équipe artistique composée d’un scénariste, d’un directeur de la photographie pour imaginer avec les résidents et les professionnelles un récit poétique autour d’un rêve : « s’envoler ».