Mémoires de résidents : les synthèses

« La vie, ce n’est pas ce qu’on a vécu, mais ce dont on se souvient pour le raconter. » Gabriel Garcia Marquez

La part disponible est cette part que les résidents du Foyer de Vie Saint Louis pourraient partager avec les habitants du « Vieux quartier » de Villepinte. En s’affirmant « habitants et citoyens » de cette commune.

LES RESIDENTS ET LE PARTAGE

Les résidents s’empareront de l’outil cinématographique (dans le sens large : caméra, téléphone portable, appareil photo, écriture - dessin), pour faire émerger, par la parole et par le corps, une pensée sur leur identité et leur citoyenneté. A travers divers dispositifs artistiques et "scéniques", ils seront accompagnés dans cette démarche par des artistes et leurs référents qui, pour certains, ont été formés au cinéma documentaire. Pour arriver à un résultat authentique, il y aura quatre ateliers : théâtre, écriture-dessin, photographie, cinéma. Ces dispositifs de création seront complémentaires et s’ancreront sur la même thématique : mémoire et identité [d’où je viens, qui suis-je ?, que vais-je devenir ?].

Les résidents sauront-ils conjuguer le verbe « être » au passé, au présent, au futur ?

Ils seront le cœur de ces dispositifs et leurs « productions » s’incrémenteront entre elles comme un maillage d’une fine dentelle. La part disponible est ce que l’on partage. Le cinéma documentaire, les [Observatoires Documentaires], le théâtre, l’écriture, la photographie, envisageront cette rencontre avant tout comme un acte de partage, un potlatch (1).

(1) « Un potlatch, c’est le fait de partager le surplus. Et nous avons tous un surplus de rêves, de moyens, de nourriture… qu’il faut partager. Et pour moi, c’est quelque chose de complètement essentiel. » Jean Rouch dans Lettre à Jean Rouch d’Eric Pauwels

Les résidents aimeraient-ils "raconter" leur vie ?

Les résidents ont-ils un ardant désir d’exprimer leur "attachement" à un territoire et de se déclarer habitants à part entière de Villepinte ? Ont-ils besoin de cette reconnaissance là ? Les habitants et les responsables culturels du Vieux Pays pourront rencontrer les résidents du foyer qu’ils imaginent difficilement derrière leurs murs, par une médiation simple : les créations réalisés et présentés par les résidents eux-mêmes lors de séances de projection et d’exposition à la Médiathèque de Villepinte. Nous espérerons ressentir le désir de raconter une histoire, leur histoire, leur vie, témoignant d’une émancipation singulière, d’une appartenance à un territoire sans frontière. Au-delà des frontières physiques ou imaginaires.

MEMOIRE D’AUTEUR

Le cinéaste,Philippe Troyon (2) , sera le « maitre d’œuvre » de ce projet artistique. Il a créé avec Julien Pornet, les Observatoires Documentaires, qui ont été mis en place au Foyer de vie de Villepinte depuis trois ans. Il est maintenant un familier de ce foyer qui lui a réservé un accueil merveilleux. Une salle de montage « in situ » lui permet de re-travailler et de constituer avec les professionnels un corpus mémoriel rassemblant des séquences filmées sur le travail et sur les résidents. Tous ces travaux sont classés, indexés, consultables à travers la plate-forme Imaginem et conservés aux Archives Départementales de la Seine-Saint-Denis. Ce projet est la suite logique des Observatoires Documentaires.

Il lui a donc paru comme une évidence de réaliser un film documentaire avec son approche et son point de vue. Il s’appuiera pour une part, sur le travail artistique fait dans les ateliers qu’il va mener avec les résidents, les professionnels et les artistes. Son sujet n’en sera pas éloigné puisqu’il va travailler sur cette « mémoire de résident » qu’il ne sait pas encore bien évaluer et tentera ainsi d’apprécier la place qu’elle a dans le présent de chacun d’entre eux.

(2) Philippe Troyon, cinéaste, a notamment réalisé : « Quelle classe, ma classe », « Les désorientés », « On s’fait un film », « L’apprentie et la vie », « Les regards qui content », « Florence, le balcon de la vie », « Voyages à Venise ».


DISPOSITIF

ateliers - créations - film

Rappel :
Travail sur l’identité du résident et de sa reconnaissance citoyenne (habitant de Villepinte). Mise en « jeu de sa propre mémoire ».
[Projet - Ateliers - Film personnel]


ATELIERS [sur 2014 – 2015]

GROUPES DE TRAVAIL :
Les résidents : à choisir dans les différentes sections du foyer (le désir prime)
Les professionnelles : Isabelle - Christine - Noura - Maria – Manuela – Mireille - Agnès

INTERVENANTS INT/EXT :
Adélaïde Coisne – Francine Ferri - Philippe Troyon - Antoine Vaton – Julien Pornet - Edith Azam - Pierre Vincent

PARTENAIRES ARTISTIQUES EXT :
La Ferme Godier de Villepinte - Médiathèque de Villepinte - Périphérie - Imaginem - Cinéma Jacques Tati de Tremblay - Maisons des écrivains


PARTIE CREATIONS :

LES RENCONTRES EN SALLE DE CINEMA

en salle de cinéma Jacques Tati de Tremblay et la médiathèque de Villepinte

1 - [ADEMS] Evénement co-préparé par l’association de Villepinte - Imaginem

- Mariana Otéro : « A ciel Ouvert »
- Sandrine Bonnaire : « Elle s’appelle Sabine »

2 - Projection d’un film documentaire en présence de la cinéaste

LES RENCONTRES A LA MEDIATHEQUE

à la Médiathèque de Villepinte
Rencontres avec les habitants – projections et expositions des travaux des résidents


PARTIE ATELIERS :

PRATIQUES & CREATIONS

> THEATRE et IMAGES/SONS : dispositif : scéniques - saynètes
Pierre Vincent - Adélaide Coisne

> ECRITURES : poésies - dessins peinture
Edith Azam - Francine Ferri

> PHOTOGRAPHIE : le portrait - l’instant - la lumière
Antoine Vaton - Philippe Troyon

> CINEMA : le plan d’une minute - la mémoire - la trace
Philippe Troyon - Julien Pornet


FILM PERSONNEL :

Les travaux faits en ateliers serviront de support documentaire au film réalisé par Philippe Troyon. L’écriture du scénario est en cours et se fera progressivement au fil des découvertes.


Organisation :
Créatif circulant

Deux groupes de résidents : groupe de 6 [matin et après-midi]
Chaque groupe passera dans chaque atelier.

Il y aura trois sorties :
- 2 sorties au cinéma Jacques Tati à Tremblay [rencontre avec des cinéastes]
- 1 sortie à la Médiathèque de Villepinte [rencontre avec les habitants de Villepinte]

Dates :

Réunions préparatoires : Novembre 2014 – Janvier 2015
Les Ateliers se dérouleront de Février à Juin 2015
Le film se fera par « tâtonnements » entre Janvier et Novembre 2015


PARTENAIRES ET AIDES FINANCIERES
Un apport essentiel

Les financements ont été obtenus grâce à plusieurs institutions :

Fondation de France [Handicap]
Périphérie (soutenu par le Conseil Général de la Seine-Saint-Denis)
Imaginem (participation de l’association de Villepinte)
Drac Ile de France [Art & Culture territoriale]

en cours : Fondation Aéroports de Paris - ARS


Rappel de la formulation officielle de l’aide financière :

"La part disponible, mémoires de résidents"
Les résidents du foyer de vie de Villepinte, s’emparent eux-mêmes de l’outil cinématographique (caméra, portable, appareil photo, stylo…), pour faire émerger leurs paroles, leurs émotions, leurs souvenirs, leurs réflexions sur leur identité et leur citoyenneté à travers divers dispositifs "scéniques". Ils sont accompagnés par leurs référents qui ont été eux-mêmes formés au cinéma documentaire depuis deux ans. Puis lors de projections-débats de leurs films, ils feront apparaître l’immense désir de revendiquer haut et fort, leur vie, leur imagination, leur émancipation, leur singularité. Ce sont eux qui filment, ce sont eux qui parlent. La part disponible est ce que l’on partage. Et les résidents aiment "raconter" leur vie.


SYNTHESE #1 : « MEMOIRES DE RESIDENTS »

Réunion 18 décembre 2014 – Foyer de Vie Villepinte

Préparation Réunion 21 Janvier 2015
Equipe des éducateurs – Artistes – Direction – Partenaires


Présences :

Educatrices :
Mireille Anoman – Adelaïde Coisne – Noura Cherchour – Christine Virlouvet – Agnes Kingombé – Isabelle Chevrier – Maria Péan - [excusées Manuella Maugée et Francine Ferri]

Directrices-Adjointes :
Michèle Abdoul
Christine Manadi
[excusée Béatrice Argentin]

Artistes :
Edith Azam – Pierre Vincent – Julien Pornet – Antoine Vaton - Philippe Troyon

Mairie de Villepinte :
Monique Verte, maire adjointe chargée de la politique de la ville

Partenariats :
Association de Villepinte – La Ferme Godier – Périphérie – Imaginem - Mairie de Villepinte – Cinéma Jacques Tati – Médiathèque de Villepinte – Théâtre Louis Aragon


Réunion
Présentation des participant(e)s artistes et professionnelles.

Nouvelle présentation du projet par Philippe Troyon > Approche plus centrée sur les objectifs artistiques à atteindre avec les résidents sur la thématique : « mémoire et identité » à travers quatre type d’approche artistique (écriture – photographie – théâtre – cinéma). Le résident est avant tout un citoyen qui habite à Villepinte. Comment le ressent- t-il, comment le vit-il ? Comment se construit la mémoire de son quotidien ? Comment peut-il le partager ?

> L’idée est de concentrer d’avantage (en 1 semaine) le travail artistique en lui-même et d’avoir des interventions d’initiations et rendez-vous artistiques : « avant et après » cette semaine. Le projet se déroulera entre février et juillet 2015. En complément, il sera suivi d’un tournage documentaire de Philippe Troyon à la rentrée de septembre jusqu’en décembre 2015.
Ce projet s’appuie sur deux « espaces –temps » : intérieur du foyer – extérieur du foyer.
C’est à travers l’approche artistique que nous tenterons de favoriser l’expression de chaque résident impliqué. Chacun y trouvera son compte. Il faut être très impliqué et qu’il y ait du désir !

L’objectif sera que les résidents présentent eux-mêmes leurs travaux, leurs créations à la Médiathèque de Villepinte ou à la Ferme Godier (fin 2015).


Implication des trois groupes de travail : Professionnelles du Foyer – Artistes - Résidents

Sur la question posée aux professionnelles : que pensez-vous de ce projet et comment pensez-vous vous y impliquer ? Il y a plusieurs réponses communes :

– ouverture culturelle dans sa pratique quotidienne avec le résident
– découverte d’une sensibilité inconnue du résident
– la chance de participer à cette nouvelle aventure commune

Les professionnelles ne seront pas des « intermédiaires », des interprètes ou des accompagnatrices, mais bien des collaboratrices artistiques. Leurs connaissances, leurs sensibilités, leurs idées, leurs proximités avec les résidents sont essentiels dans tout le processus.

Sur la question de l’organisation : il faut trouver un rythme commun entre le travail quotidien des professionnelles avec les résidents et celui très « singulier » des artistes. Nous ne sommes pas dans la même temporalité. Nous devons néanmoins nous adapter. Et il ne faut pas que ce projet (emprunt de générosité) devienne une « usine à gaz ». Il faut aussi veiller à respecter les temps horaires des professionnelles, déjà très prises dans leur travail et faire en sorte que cet apport extérieur s’intègre bien dans leurs activités. Prendre çà comme un plus !

Une réunion est prévue le 21 janvier à 14h30 avec le groupe Artistes – Professionnelles du Foyer, pour finaliser le déroulement du projet et faire le choix des résidents.


Premières propositions de déroulement du projet :

A 1 - Présentation du travail artistique pour tout le monde [février 2015 ?]
Chaque artiste [écriture – théâtre – photographie – cinéma] présente son travail personnel sous la forme d’une « rencontre festive » à la Ferme Godier pour les professionnelles et les résidents.

B 1 - Immersion et initiation [février 2015 ?]
Sur une période de quinze jours : chaque artiste rencontre les résidents dans leurs activités avec les éducatrices. [période d’initiation et d’immersion]

A 2 - Rencontre cinématographique 1 [mars 2015 ?]
Projection du film documentaire « A ciel ouvert » en présence de la réalisatrice Mariana Otero. Tous publics. Cinéma Jacques Tati Tremblay.

C 1 - Happening artistique [mars – avril 2015 ?]
[durée > 1 semaine] : chaque artiste mène un travail artistique avec les résidents [intérieur ou extérieur du Foyer]

B 2 - Immersion et initiation [avril - mai 2015 ?]
Sur une période de quinze jours : les artistes participent aux ateliers des résidents. [période d’initiation et d’immersion]

A 3 - Séance collective à la Médiathèque de Villepinte [juin 2015 ?]
Voir, écouter, réagir sur les travaux artistiques produits par les résidents avec les habitants de Villepinte . Rencontres et échanges.

A 4 - Rencontre cinématographique 2 [septembre 2015 ?]
Projection du film documentaire « Elle s’appelle Sabine » en présence de la réalisatrice Sandrine Bonnaire. Tous publics. Cinéma Jacques Tati Tremblay.

Tournage du film documentaire par Philippe Troyon [complément des travaux artistiques faits par les résidents et les artistes].

D 1 - Exposition Médiathèque Décembre 2015


SYNTHESE #2 : « MEMOIRES DE RESIDENTS »

Réunion 21 Janvier 2015 – Foyer de Vie Villepinte
Equipe des éducateurs – Artistes – Direction


Présences :

Educatrices :
Mireille Anoman – Adelaïde Coisne – Noura Cherchour (excusée) – Christine Virlouvet – Agnes Kingombé (excusée) – Isabelle Chevrier – Maria Péan (excusée) - [excusées Manuella Maugée (excusée) - Francine Ferri

Directrices-Adjointes :
Béatrice Argentin
Michèle Abdoul
Christine Manadi

Artistes :
Edith Azam – Pierre Vincent – Julien Pornet (excusé)– Antoine Vaton - Philippe Troyon

Partenariats :
Association de Villepinte – La Ferme Godier – Périphérie – Imaginem


Réunion
Présentation des participant(e)s artistes et professionnelles.

1 .Rappel de la synthèse 1 du projet par Philippe Troyon

> Objectifs artistiques à atteindre avec les résidents sur la thématique : « mémoire et identité ».

> Concentrer d’avantage (en 1 semaine) le travail artistique en lui-même .

> Implication totale des professionnelles avec les artistes.

L’objectif sera que les résidents présentent eux-mêmes leurs travaux, leurs créations à la Médiathèque de Villepinte ou à la Ferme Godier (fin 2015). Du matériel photographique et cinéma leur sont dédiés.
Enfin, il ne faut pas que ce projet devienne une « usine » artistique, mais reste bien un plaisir pour chacune et chacun. A prendre comme un complément d’âme qui nous est offert …


2. Calendrier du projet :

Mercredi 11 Février 2015 - 15h30
Présentation « institutionnelle » du projet au Foyer avec les professionnelles, les résidents, les artistes. [choix des résidents volontaires pour s’engager dans le projet]

Jeudi 05 Mars 2015 – 14h 30
Présentation du travail artistique à la Ferme Godier
Chaque artiste [écriture – théâtre – photographie – cinéma] présente son travail personnel sous la forme d’une « rencontre festive » à la Ferme Godier pour les professionnelles et les résidents.

Période du 16 au 27 Mars 2015
Immersion et initiation au Foyer
Sur une période de quinze jours : chaque artiste rencontre les résidents dans leurs activités avec les éducatrices. [période d’initiation et d’immersion]

Mercredi 08 au Mercredi 15 Avril 2015
Happening artistique au Foyer et à Villepinte [sorties en ville]
[durée > 1 semaine] : chaque artiste mène un travail artistique avec les résidents [intérieur ou extérieur du Foyer]

DATES A CONFIRMER >

Retour travaux artistiques
Sur une période de quinze jours : les artistes montrent les premiers travaux des résidents.

Séance collective à la Médiathèque de Villepinte [juin 2015 ?]
Voir, écouter, réagir sur les travaux artistiques produits par les résidents avec les habitants de Villepinte . Rencontres et échanges.

Tournage du film documentaire par Philippe Troyon [complément des travaux artistiques faits par les résidents et les artistes].

Exposition Médiathèque Décembre 2015

Rencontre cinématographique 1 [Juin 2015]
Projection du film documentaire « A ciel ouvert » en présence de la réalisatrice Mariana Otero. Tous publics. Cinéma Jacques Tati Tremblay.

Rencontre cinématographique 2 [Octobre 2015]
Projection du film documentaire « Elle s’appelle Sabine » en présence de la réalisatrice Sandrine Bonnaire. Tous publics. Cinéma Jacques Tati Tremblay.


SYNTHESE #3 : « MEMOIRES DE RESIDENTS »
Rencontre du 11 Février 2015 – Foyer de Vie Villepinte
Résidents - Educateurs – Artistes – Direction


Présences :

Résidents :
Foyer et Mas > 40 résidents du Foyer et 3 résidents de la MAS

Educatrices :
Mireille Anoman – Adelaïde Coisne – Noura Cherchour (excusée) – Christine Virlouvet – Agnes Kingombé – Isabelle Chevrier – Maria Péan – Francine Ferri

Directrices-Adjointes :
Béatrice Argentin
Michèle Abdoul
Christine Manadi

Artistes :
Edith Azam – Pierre Vincent – Julien Pornet (excusé)– Antoine Vaton - Philippe Troyon

Partenariats :
Association de Villepinte – La Ferme Godier (Issue de secours) – Périphérie – Imaginem


Rencontre :
Présentation du projet aux résidents

1 .Rappel du projet par Béatrice Argentin

Béatrice Argentin prend la parole pour présenter le projet à tous les résidents présents et présente l’équipe artistique accompagnante.

Elle rappelle que ce projet est une suite des travaux réalisés lors de l’Observatoire Documentaire et devient une continuité directe de la constitution du corpus mémoriel initié par l’équipe des éducatrices spécialisées.

Elle explique les grandes lignes de ce nouveau projet et fait une proposition aux résidents qui seraient intéressés par la démarche artistique et leur demande de prendre la parole s’ils souhaitent poser des questions.

Elle rappelle également l’implication indispensable des professionnelles, qui font partie de l’Observatoire Documentaire, et qui pourront intégrer cette démarche innovante dans leur travail quotidien.
Elle propose à chaque artiste présent de se présenter.

2 . Présentation des artistes

Edith Azam, écrivaine, Antoine Vaton, photographe, Pierre Vincent, metteur en scène, Philippe Troyon, cinéaste se présente à tour de rôle.

Philippe Troyon, coordinateur et responsable du projet artistique tient à faire le rappel des points suivants :

> Le soutien de la Fondation de France, des partenaires du département de la Seine-Saint-Denis et de la région Ile de France.

Il tient tout d’abord à remercier l’accueil qui lui est fait, ainsi qu’à l’équipe artistique et rappelle les engagements liés à ce projet.

Il rappelle la cohérence de cette nouvelle démarche avec celle de l’Observatoire documentaire mené depuis 5 ans. Il remercie très chaleureusement pour leur implication, toutes les professionnelles, la direction de l’association de Villepinte, les partenaires artistiques et financiers.

Partenaires et soutiens : La Fondation de France – La DRAC IDF – Le Conseil Général de la Seine-Saint-Denis - Périphérie – Imaginem – La Ferme Godier – La compagnie Issue de secours – La médiathèque de Villepinte – La Mairie de Villepinte – Le cinéma Jacques Tati de Tremblay en France D’autres partenariats sont en cours de négociation.

Il propose d’établir une convention partenariale commune entre l’Association de Villepinte et le « groupement artistique », pour acter officiellement le projet « Mémoires de résidents » et pour protéger légalement les futurs travaux artistiques qui seront produits par les résidents et les artistes.

Il rappelle que ce projet demande une mobilisation et un engagement important. Le projet demandera une disponibilité dispatchée sur 6 mois environ, sachant que les évaluations et les expositions ne se feront pas avant fin 2015 – début 2016.

Enfin, il mentionne la réalisation du film documentaire personnel qu’il va tourner entre Septembre 2015 et Juin 2016, en se servant des travaux [écrits, dessins, photographies, films] réalisés dans le cadre du projet.

> Objectifs artistiques à atteindre avec les résidents sur la thématique : « mémoire et identité ».

Le résident en tant que citoyen de Villepinte. Qui suis-je ? Son histoire, son présent, son futur. Les frontières géographiques et sociales : le dedans – le dehors. Chaque artiste va à sa façon d’immerger dans le foyer en proposant des « moments » artistiques aux résidents : écriture, dessins, photographies, cinéma. Tout cela pourra se passer à l’intérieur ou à l’extérieur du Foyer. Il faudra en passer par un temps de réflexion sur les intentions de chaque résident impliqué.

Cela va se dérouler en trois phases principales :

- présentation des œuvres de chaque artistes (une façon de rentrer en relation)
- ateliers artistiques avec les résidents dans leurs activités (int & ext du foyer)
- immersion et création artistiques sur une période d’une semaine

Premiers retours :

Les premières créations obtenues permettront de les « voir ensemble ». A partir de cette première évaluation, il sera important de continuer les travaux qui pourront être approfondis.

Les résidents présentent toujours eux-mêmes leurs travaux, leurs créations. Ils seront ainsi préparer à le faire à la Médiathèque de Villepinte ou à la Ferme Godier (fin 2015) devant un public élargi d’habitants de Villepinte et du département.


3. Déroulement du projet : (rappel)

Jeudi 05 Mars 2015 – 14h 30
Présentation du travail artistique à la Ferme Godier
Chaque artiste [écriture – théâtre – photographie – cinéma] présente son travail personnel sous la forme d’une « rencontre festive » à la Ferme Godier pour les professionnelles et les résidents.

Période du 16 au 27 Mars 2015
Immersion et initiation au Foyer
Sur une période de quinze jours : chaque artiste rencontre les résidents dans leurs activités avec les éducatrices. [période d’initiation et d’immersion]

Mercredi 08 au Mercredi 15 Avril 2015
Happening artistique au Foyer et à Villepinte [sorties en ville]
[durée > 1 semaine] : chaque artiste mène un travail artistique avec les résidents [intérieur ou extérieur du Foyer]

DATES A CONFIRMER >

Retour travaux artistiques
Sur une période de quinze jours : les artistes montrent les premiers travaux des résidents.

Séance collective à la Médiathèque de Villepinte [juin 2015 ?]
Voir, écouter, réagir sur les travaux artistiques produits par les résidents avec les habitants de Villepinte . Rencontres et échanges.

Tournage du film documentaire par Philippe Troyon [complément des travaux artistiques faits par les résidents et les artistes].

Exposition Médiathèque Décembre 2015

Rencontre cinématographique 1 [Juin 2015]
Projection du film documentaire « A ciel ouvert » en présence de la réalisatrice Mariana Otero. Tous publics. Cinéma Jacques Tati Tremblay.

Rencontre cinématographique 2 [Octobre 2015]
Projection du film documentaire « Elle s’appelle Sabine » en présence de la réalisatrice Sandrine Bonnaire. Tous publics. Cinéma Jacques Tati Tremblay.


PROCHAINE DATE :
Jeudi 05 Mars 2015 [14h00 - 16h30] - La Ferme Godier
Présentation des oeuvres de chaque artiste participant.

Edith Azam : lecture de ses écrits (accompagnée d’un comédien)
Antoine Vaton : projection de ses travaux photographiques
Philippe Troyon : projection de son court-métrage : "La Flache"
Julien Pornet : présentation d’extraits films choisis dans l’esprit du projet
Pierre Vincent : présentation de l’espace théâtrale


SYNTHESE # 4 : « MEMOIRES DE RESIDENTS »
Rencontre du 05 Mars 2015 – La Ferme Godier
Résidents - Educateurs – Artistes – Direction


Présences :

Résidents :
Foyer et Mas > 15 résidents du Foyer et 4 résidents de la MAS

Educatrices :
Adelaïde Coisne – Noura Cherchour – Christine Virlouvet – Agnès Kingombé – Isabelle Chevrier – Maria Péan – 1 collègue

Directrices-Adjointes :
Béatrice Argentin - Michèle Abdoul - Christine Manadi

Artistes :
Edith Azam – Pierre Vincent – Julien Pornet – Antoine Vaton - Philippe Troyon

Partenariats :
Association de Villepinte – La Ferme Godier (Issue de secours) – Périphérie – Imaginem


Rencontre :
Présentation des travaux de chaque artiste.

L’émotion et la parole, entre les artistes et les résidents

Jeudi 05 Mars 2015

LIEU : La ferme Godier
La rencontre avec Pierre Vincent
Les résidents accompagnés des éducatrices et des directrices du Foyer - Mas de Villepinte arrivent dans le théâtre.
Pierre Vincent nous accueille dans son théâtre. Il présente le lieu, sa programmation et son travail. Il indique les possibilités du travail qui pourra être mené avec les résidents. Puis il présente chaque artiste. Un débat se fera après la présentation des travaux de chaque artiste.


Philippe Troyon, cinéaste
Philippe Troyon présente son travail de cinéaste, en rappelant la démarche déjà entreprise avec les Observatoires Documentaires et la réalisation collective du film documentaire : « Vies d’ici, vues d’ici » que les résidents connaissent bien. Il explique la raison pour laquelle il choisit cet après-midi de projeter un de ses courts-métrages « La Flache ». C’est une fiction avec des acteurs. Il amènera les résidents à « jouer » comme dans une fiction, leur propre rôle.


Edith Azam, écrivaine
Edith Azam a pris une « valise » remplie de ses livres et de ses dessins. Elle parle de son travail, de son écriture et souhaite partager cette passion avec les résidents qui aiment entendre des histoires et les raconter avec des mots et des dessins. Elle fait une lecture de quelques textes choisis et montre également ses dessins.


Antoine Vaton, photographe
Antoine Vaton présente son travail de photographe, avec la projection d’un montage photographique sonore. Il y parle de sa sensibilité pour les « instantanés » pris dans la rue, dans la forêt, dans le ciel nuageux. Son goût pour le noir et blanc. Il préfère privilégier la force d’une photo même si celle-ci peut-être floue. La projection est accompagnée de musiques et d’un texte qu’il lit en direct. Il travaillera avec les résidents en leur donnant un appareil photo.


Julien Pornet, chef-monteur et passeur d’images
Julien Pornet parle de son travail de montage. Il explique que c’est une écriture. Il présente : les « écritures cinématographiques ». Il montre deux extraits de films, parmi un choix de 6 films : « L’illusionniste » d’Alain Cavalier [2006] et « Kiriki, acrobates japonais » de Segundo de Chamon [1907].


Le débat :
Les résidents sont des spectateurs très attentifs et très réceptifs aux différentes formes artistiques présentées. Après chaque présentation, ils prennent la parole et leurs réactions sont très surprenantes : sur la couleur bleue d’un plan, sur la durée de la réalisation, sur les effets d’une poésie, sur la beauté d’un dessin et sur le noir et blanc, sur le temps arrêté, sur l’émerveillement de la magie ... Ils sont très partants pour continuer ce travail sur leur vie, leur mémoire, avec les différentes formes d’expressions et d’écritures.


2. Déroulement du projet : (rappel)

Période du 16 au 27 Mars 2015
Immersion et initiation au Foyer
Sur une période de quinze jours : chaque artiste rencontre les résidents dans leurs activités avec les éducatrices. [période d’initiation et d’immersion]

Mercredi 08 au Mercredi 15 Avril 2015
Happening artistique au Foyer et à Villepinte [sorties en ville]
[durée > 1 semaine] : chaque artiste mène un travail artistique avec les résidents [intérieur ou extérieur du Foyer]

DATES A CONFIRMER >

Retour travaux artistiques
Sur une période de quinze jours : les artistes montrent les premiers travaux des résidents.

Séance collective à la Médiathèque de Villepinte [juin 2015]
Voir, écouter, réagir sur les travaux artistiques produits par les résidents avec les habitants de Villepinte . Rencontres et échanges.

Tournage du film documentaire par Philippe Troyon [complément des travaux artistiques faits par les résidents et les artistes].

Exposition Médiathèque Décembre 2015

Rencontre cinématographique 1 [Juin 2015]
Projection du film documentaire « A ciel ouvert » en présence de la réalisatrice Mariana Otero. Tous publics. Cinéma Jacques Tati Tremblay.

Rencontre cinématographique 2 [Octobre 2015]
Projection du film documentaire « Elle s’appelle Sabine » en présence de la réalisatrice Sandrine Bonnaire. Tous publics. Cinéma Jacques Tati Tremblay.


PROCHAINE DATE :
Période du 16 au 27 Mars [entre 10h - 16h30] Immersion des artistes dans l’activité des résidents et des éducatrices.

Edith Azam - Antoine Vaton - Philippe Troyon - Julien Pornet - Pierre Vincent



SYNTHESE #5 : « MEMOIRES DE RESIDENTS »
HAPPENING 08 - 15 Avril 2015 – Foyer de Vie Villepinte
Résidents - Educateurs – Artistes – Direction


SYNTHESE # 5 : « MEMOIRES DE RESIDENTS »
Semaine Happening du 08 au 15 avril 2015
Résidents - Educateurs – Artistes – Direction


La semaine « Happening » arrive. Elle se déroule du 08 au 15 Avril 2015

Lors de la période d’immersion artistique, nous avons observé, filmé, photographié, enregistré de nombreuses images et sons lors des activités dans le Foyer et la Mas et aussi dans quelques sorties dans Villepinte et à Paris. Au fur et à mesure nous commençons à accumuler de la « matière » et surtout nous arrivons à savoir où nous allons pour nous préparer à travailler avec vous et à « faire-faire » des plans par les résidents lors de cette semaine « happening ».

Comme nous l’avons déjà dit à plusieurs d’entre vous, nous ne pouvions malheureusement pas participer à toutes vos activités. Nous vous remercions pour votre accueil, votre disponibilité et votre compréhension.

Enfin, il est utile de vous dire qu’Edith Azam [écriture] et Pierre Vincent [théâtre] nous rejoindrons plus tard dans le projet, après être venus vous rencontrer. Ils ont besoin d’être dans un autre rythme de travail. L’écriture est une démarche différente de l’image et des sons qui sont plus « directes et immédiats ». L’écriture demande du temps et de la maturation. [çà pourrait correspondre pour nous à notre temps de montage]. Ils nous feront savoir de quelle manière, ils souhaiteront revenir. Sans doute s’inspireront-ils de nos travaux ?

Le projet avance donc par tâtonnements, et nous avons le sentiment que les résidents s’impliquent parfaitement dans notre démarche.

Lors de cette semaine, nous préférerons travailler avec les résidents que nous avons rencontrés et qui nous paraissent « répondre » à nos souhaits. La liste des résidents n’est pas exhaustive et exclusive. Mais il faut bien se concentrer dans ce premier temps de création artistique avec nos contraintes réciproques.

Nous allons aussi solliciter l’aide précieuse des éducatrices qui ont souhaité participer à notre travail pour cette semaine. Elles vont accompagner les résidents qui vont filmer et photographier quelques moments de vie bien déterminés. Elles filmeront également les résidents dans leurs actes créatifs avec le matériel cinéma du Foyer.


Rappel :
Notre travail artistique se fera en étroite collaboration avec les résidents et avec votre aide.
Nous axons notre travail autour de l’identité et de la mémoire.

Pour cela nous proposons de créer des « moments de création » : en plusieurs espaces : Espace studio – La petite caméra – Espace du dehors – Espace casting.


MOMENTS DE CREATION

Espace « studio »
Nous allons transformer la salle de réunion (face à la salle de montage) en studio pour y filmer, photographier, enregistrer les portraits.
Cette salle nous servira également de lieu de débriefing.

Dès mercredi matin (le 08 avril), dans un premier temps, nous nous réunirons pour vous informer du déroulement de la semaine. Puis nous vous solliciterons pour mettre en place le studio (déménagement des tables, fond noir – lumières – occultation des fenêtres …).

Portraits « endimanchés » [costume et maquillage] [photographie et cinéma]. Ces portraits concernent aussi bien les résidents que les professionnelles impliquées dans le projet et le personnel administratif et entretien. Nous serons nous-mêmes « endimanchés », filmés et photographiés. [utilisation d’un clap avec les prénoms ?].

Portraits « objet personnel » [photographie et cinéma]. Ces portraits concernent uniquement les résidents choisis [il faudra les aider à trouver un objet personnel sur lequel ils ont des choses à nous raconter].

Portraits « identités » [photographie et cinéma]. Ces portraits concernent les résidents choisis à qui nous allons demander (avec des questions simples] de parler de leur identité. Si c’est possible, nous souhaiterions qu’ils prennent leurs pièces d’identité (s’ils en ont]. Il serait intéressant d’être interrogé à notre tour (Antoine, Philippe, Julien] par les résidents.

La « petite caméra »
La caméra que nous avons achetée servira exclusivement pour que certains résidents puissent filmer certaines scènes dont nous allons convenir mercredi 08 avril. Nous demandons aux professionnelles également de filmer avec la caméra du Foyer Mas les résidents en train de filmer.

Espace « casting »
Nous allons utiliser la grande salle [face réfectoire] pour proposer un casting de film aux résidents qui souhaitent « jouer » un rôle de fiction.

Espace « du dehors »
Nous souhaitons faire quelques portraits muets en extérieurs. [minute de silence).
Les résidents accompagnés des éducatrices filmeront avec leurs caméras des rencontres dans deux ou trois lieux de Villepinte : le marché – la médiathèque – centre ville … Ils auront pour consigne de faire 2 à 3 plans maximum et d ‘interroger les habitants en 2 ou 3 questions préparées.


PLANNING ENVISAGE


Mercredi 08 Avril
Matin :
Réunion matin 10 h : Professionnelles – Artistes
11h : Aménagement de la salle en studio
Après Midi :
Initiation pour le matériel des professionnelles [rappel de l’utilisation de la caméra du foyer et de la petite caméra].


Jeudi 09 Avril
Matin :
Portraits endimanchés
Après-Midi :
Portraits endimanchés


Vendredi 10 Avril
Matin :
Espaces du dehors
Après-Midi :
Espaces du dehors


Lundi 13 Avril
Matin :
Portraits « objet personnel » - Portraits « identités »
Après-Midi :
Portraits « objet personnel » - Portraits « identités »


Mardi 14 Avril
Matin :
Casting
Après-Midi :
Casting


Mercredi 15 Avril
Matin :
Début de réaménagement de la salle studio (Antoine et Philippe ne pourront pas être présents le matin).
Après-Midi :
Fin réaménagement et partage de l’expérience vécue et proposition de rendez-vous pour la suite du projet


Résidents :

Jérémy ANTUNES - Andréan MASSALOU - Farida ZAOUMI - Catherine TARTAUD - Laurence GRAUGNARD - Génési MASAMBA - Anna-Maria LIBERATORE - Aurélie THEODON - Mehdi BOUZERATA - Ghislain LEFEVRE - Jennifer COURTECUISSE - Samira BARICHE - Eric GERMAIN - Franck GAVIGNON - Anoj EDWARD - Catherine LEBEDEFF - Jean-Philippe FRANCOIS - Kinncie IZIDOR - Lisa VILLET - Nadia FRIZZI

Nous aimerions également voir : (je ne connais que les prénoms)

Kevin – Alain – Dominique – Nawel – William – Zinedinne – Soufiane – Michael – Catherine (Mas) – Philippe Poulet (Mas) - Nadia

Educatrices :

Mireille Anoman - Noura Cherchour – Christine Virlouvet – Agnès Kingombé – Isabelle Chevrier – Maria Péan - Adelaïde Coisne - Makassi Keita

Directrices-Adjointes :

Béatrice Argentin - Michèle Abdoul - Christine Manadi

Entretien :

Lakhdar



SYNTHESE #6 : « MEMOIRES DE RESIDENTS »
JOURNEE 30 Juin 2015 – Foyer de Vie Villepinte
Résidents - Educateurs – Artistes – Direction


Journée pour les Professionnelles et les Résidents du mardi 30 Juin 2015

La semaine « happening » d’avril 2015 fut un grand moment de partage, d’émotions et de créativité.


Rappel :

Notre travail artistique s’est fait en étroite collaboration avec les résidents, avec l’aide des professionnelles. Les professionnelles mobilisées spécialement pour cette semaine d’immersion, ont eu plusieurs tâches : préparation des résidents (conditionnement – habillage – maquillage – accompagnement] – réalisation d’un film témoin. Leur travail a non seulement été précieux mais a eu des effets extrêmement positif sur le groupe et sur les résidents eux-mêmes.

Nous avons axé notre travail autour de l’identité et de la mémoire.

Il y a eu plusieurs « moments de création » : en plusieurs espaces : Espace studio – La petite caméra – Espace casting – Espace du dehors.

MOMENTS DE CREATION

Espace « studio »

Installation :

Un espace a été créé dans la salle de réunion, avec un fond noir et une source lumière en trois points [2 mizards et 1 mandarine]. Les fenêtres ont été occultées par des bâches en plastiques noires. Les professionnelles et les artistes ont mis la main à la pâte pour créer cet espace studio professionnel.

Matériel utilisé pour l’image :

- 1 Sony HD 50 HXR [Zoom Sony Lens 3-38 mm – 1,8]
- 1 Lumix Panasonic HD GH4 [optique Nikon 50 mm – 1,4]
- 2 appareils photos de prises de vues de plateau.

Matériel utilisé pour le son :

- 1 Tascam DR 70D et deux micros Sennheiser.
- 1 clap a été nécessaire avant chaque prise de vue pour identifier les personnes filmées mais aussi pour marquer « un temps de rupture et de silence » propice à ce moment de prise de vue.

Photographie :

Le photographe avait son appareil de photo Nikon avec une optique fixe 50 mm [ouv : 1,4]. Il a photographié les portraits avant chaque prises de vues filmées de telle sorte de distinguer ces deux temps de prises de vue. Il a photographié en N&B.

Corpus mémoriel :

Nous avons demandé aux professionnelles du Foyer Mas de filmer l’installation et pendant les prises de vues faites par les réalisateurs et le photographe de telle sorte d’avoir un regard extérieur et une trace de toute l’immersion.

Debriefing quotidien :

Nous avons fait une séance de dérushage à chaque fin de journée dans la salle de montage « Philippe » contigüe au studio. C’est un moment d’échanges important entre les professionnelles du Foyer Mas et les trois artistes présents. C’est à la fois un bilan artistique et un bilan de travail sur l’impact produit sur les résidents.

Le tournage :

Les résidents se sont préparés avec leur référente, à ces différentes séances de prises de vues qui se sont déroulées en trois parties principales :
la journée « portraits muets » - la journée « portraits endimanchés » - la journée « portraits objet et identité ».

Nous avons voulu filmer plusieurs degrés de l’intime :

- le silence
-  la parole
-  le visage
-  le corps
-  la posture

Portraits « silence » [photographie et cinéma]. Ces portraits ont concerné aussi bien les résidents que les professionnelles impliquées dans le projet et le personnel administratif et entretien.

Portraits « endimanchés » [costume et maquillage] [photographie et cinéma]. Ces portraits ont également concernés les résidents, les professionnelles impliquées dans le projet et le personnel administratif et entretien. Les artistes eux-mêmes ont été filmés et photographiés « endimanchés ».

Portraits « objet personnel » [photographie et cinéma]. Les résidents ont choisi « un objet personnel » qui leur est cher pour en parler devant la caméra. L’objet transitionnel déclenche « la parole ».

Portraits « identités » [photographie et cinéma]. Les résidents ont apporté leur carte d’identité et ont tenté de parler de leur histoire « civile » : date de naissance, lieu de naissance, adresse d’habitation, la famille.

Les séances se sont très bien déroulées, sans impatience, sans encombre. Les résidents étaient vraiment heureux, voire fiers d’être filmés, écoutés, pris en considération, respectés dans leur histoire, dans leur vie. Les professionnelles ont été agréablement surprises par le « sérieux » de cette opération. Nous étions dans un autre temps, dans un autre espace. Beaucoup d’entre elles ont appris des choses sur les résidents qu’elles côtoient pourtant chaque jour et aussi sur elles-mêmes. Nous ne dirons jamais assez l’importance de créer ces espaces qui font rupture avec la routine, avec la répétition, comme une ouverture vers l’extérieur vers quelque chose d’« autre que soi, qui est simplement l’autre » …

La « petite caméra »

Une petite caméra Sony a été mise à disposition pour les résidents uniquement. Leur caméra. Comment vont-ils appréhender ce qui les entoure ? Cette caméra est une « paluche » : elle tient dans la main et se porte comme un oiseau. Il n’y a pas de difficulté technique particulière. Nous souhaitons enfin savoir si chaque résident a « conscience » du réel ; trouve t-il dans cette réalité un « possible » reconnaissable et vivable ? [cf Lacan : « le réel est impossible ».]. Ils ont filmé beaucoup de moments dans leur chambre, beaucoup d’objets. Ils ont filmé la lumière, la pénombre. Il y a des moments surprenants.

Espace « casting »

Nous avons transformé la grande salle de réunion [face réfectoire] salle de casting. Un casting pour les résidents.
Pourquoi ce casting ?
Après avoir « sondé » la part intime de certains de nos résidents à travers leurs portraits, nous souhaitions les placer dans une autre expérience. Celle de jouer un rôle. Un rôle qui ne leur ressemble pas ou qui pourrait leur ressembler. Nous souhaitons les mettre en position « d’un autre ».

Nous avons donc installé cette grande salle avec des caméras, des appareils photographiques, des projecteurs, des micros et une table centrale. Tout cela est quelque peu « impressionnant ».

Une marque au sol identifiait la place exacte dans laquelle chaque « candidat » au casting devait se trouver : face à un jury de professionnels du cinéma qui fait passer un casting pour trouver leur acteur. Une salle attenante, servait de salle « d ‘attente » et permettait aux candidats de se concentrer ou de faire un petit debrieffing après leur passage. Cet moment d’attente ou de retour a été filmé par le personnel.

Comme toujours, cette séance Casting a été superbement bien préparée par les professionnelles qui ont organisé le planning des passages des résidents. L’important était d’avoir un maximum de candidats et les plus divers possibles de telle sorte que çà ne pas toujours les « mêmes » qui passent. Nous ferons certainement une autre séance à la rentrée de septembre – octobre 2015.

Tous les candidats ont joué le jeu et étaient dans une sorte d’état fébrile comme s(il jouait leur avenir ! C’était magnifique.

Les questions du jury étaient simples :

- savoir se présenter (nom – prénom)
- explication du casting et pourquoi être venu se proposer ?
- être acteur ou actrice
- jouer le méchant – le gentil
- avoir une émotion : tristesse, colère, joie
- imiter un proche
- chanter – danser – bouger
- mimer une vraie scène de cinéma

Souvent les « candidats » étaient accompagnés de leur référente. Ils avaient ainsi un peu plus de confiance en eux. Toutes ces séances étaient très émouvantes et étonnantes. Lorsqu’ils revenaient dans la salle d’attente, nous entendions les applaudissements de leur camarades.

Espace « du dehors »

Nous fait plusieurs sorties à l’extérieur dans le quartier du vieux Villepinte.
Les résidents accompagnés par les éducatrices ont filmé quelques saynettes de la vie du dehors avec leurs caméras : Rencontres, deux ou trois lieux de Villepinte : le marché – la médiathèque – centre ville – cimetière - Lidl … Ils ont eu pour consigne de faire 2 à 3 plans maximum et d ‘interroger les habitants en 2 ou 3 questions préparées.


PLANNING ENVISAGE

Mardi 30 Juin 2015

Dans le cadre de l’Observatoire Documentaire de l’association de Villepinte
En présence des résidents, des professionnelles du Foyer – Mas de Villepinte et des artistes

DEUX PARTIES PRINCIPALES :

I. « Retour sur les portraits »

- Projection de portraits – casting – photographies [montage d’extraits]

- Retours et ressentis des résidents et des professionnelles
Discussion collective
[Nous suggérons que la partie « retours et ressentis » soit filmée par les professionnelles ou Lila ?]

II. « Préparer la suite »

- Préparation événementielle : « Mémoires de résidents » - Médiathèque – Cinéma Jacques Tati – Ferme Godier

- Comment mettre à profit l’expérience acquise lors de la semaine d’immersion dans votre pratique professionnelle ? Avec un anthropologue ?

- Rappel projection du 10 septembre 2015 : « A ciel ouvert » en présence de Mariana Otéro. Rappel déroulé de la journée professionnelle.


Déroulé détaillé :

Matin :

9 h30 :
Réunion matin
Re - contextualisation du projet et présentation de la journée

10 h – 11 h 15 :
Projection 1 : Photographies & Portraits Silences
Les photographies d’Antoine Vaton [6 minutes]
Portraits « Silence » [25 minutes]
Les « Endimanchés » [25 minutes]

11 h 30 – 12 h :
Retours et ressentis des résidents et des professionnelles
Partie Projection 1

Après Midi :

13 h 30 – 15 h :
Projection 2 : Photographies & Portraits Silences
Objet et Identité [60 minutes]
Casting [21 minutes]

15 h – 15 h 30 :
Retours et ressentis des résidents et des professionnelles
Partie Projection 1

15 h – 17 h :
- Préparation événementielle : « Mémoires de résidents » - Médiathèque – Cinéma Jacques Tati – Ferme Godier - Planning

Résidents :
Le jeudi 25 Juin, nous pourrions sans doute voir avec Michèle Abdoul, comment réunir les résidents pour la journée du 30 Juin 2015.

Educatrices :
Mireille Anoman - Noura Cherchour – Christine Virlouvet – Agnès Kingombé – Isabelle Chevrier – Maria Péan - Adelaïde Coisne

Directrices-Adjointes :
Béatrice Argentin - Michèle Abdoul - Christine Manadi



SYNTHESE # 7 : « MEMOIRES DE RESIDENTS »
Rencontre du17 Novembre 2015
Résidents - Educateurs – Artistes – Direction


REUNION
PREPARATION EXPOSITION INSTALLATION 2016 :
L’EVENEMENT RENCONTRE : RESIDENTS - HABITANTS

(au delà des frontières invisibles)

Cet événement doit être fortement "communiqué"
[médias locaux et nationaux : Mairie de Villepinte - FEHAP - ASH - Bondy Blog - France Culture - Parisien 93 - IRTS - Fondation de France - Fondation ADP ]

Communiquer auprès des habitants, des universités, des écoles AMP, des collèges et des lycées.

"Etre dans la lumière"

dans le cadre "MEMOIRES DE RESIDENTS"
à l’attention de : Médiathèque de Villepinte - Cinéma Jacques Tati - Association de Villepinte - Imaginem - Fondations - Mairie de Villepinte et de Tremblay

Présent(e)s :
Béatrice Argentin - Michèle Abdoul - Christine Virlouvet - Agnes Kigombé - Maria Péan - Mireille Anoman - Noura Cherchour - Guillaume Duchene (médiathèque de Villepinte)
(Excusés : Laurent Pierronnet - Mohand Ayad - Isabelle Chevrier)


EXPOSITION

"ETRE DANS LA LUMIERE"

PAR LES RESIDENTS DU FOYER DE VIE-MAS VILLEPINTE

au :

CINEMA JACQUES TATI > JANVIER 2016

MEDIATHEQUE VILLEPINTE > FEVRIER - MARS 2016


LIEU D’EXPOSITION :
Médiathèque de Villepinte [couplé avec le cinéma Jacques Tati de Tremblay en France]

Agencement de l’exposition à la médiathèque :

1 - Salle de projection RDC
2 - Escalier (projection murale des portraits)
3 - Salle médiathèque Audiovisuelle : points d’accrochage des photos d’Antoine Vaton
4 - Atelier "Paroles Résidents et habitants"


PLANNING PREVISIONNEL 1

Decembre 2015 /Janvier 2016
Antoine Vaton
Montage des images 1 & 2 au Foyer de Villepinte
Contact et Rdv avec Edith Azam en vue du vernissage

AMP Foyer
Choix des citations des résidents pour l’exposition par les AMP à partir des rushes

Antoine Vaton + Stagiaires de Périphérie (Marion Brayer et Lorine Carton)
Préparation Exposition
Devis : Tirages Photos-Cartons Invitation-Affiches

Janvier 2016

Antoine Vaton + Stagiaires Périphérie + Philippe Troyon + Résidents

Jeudi 28 Janvier 2016 - 9H30
Projection au cinéma Jacques Tati du Montage 1

Antoine Vaton + Stagiaires Périphérie + Philippe Troyon
Finalisation Cartons et Affiches
Atelier filmé au foyer (date à fixer avec Foyer)

Envois des Cartons/ Dépôt des affiches
Finalisation Tirages Photos

Février 2016
Antoine + Stagiaire Périphérie + AMP Foyer + Résidents

Lundi 22 Février 2016 / Mardi 23 Février 2016
Installation Exposition Médiathèque
(Accrochage+Projection + Bornes Périphérie « Vies d’ici, vues d’ici »)
Préparation du vernissage

Mercredi 24 Février 2016 (Soir)
Vernissage (intervention Edith Azam ? )

Mars 2016
Antoine Vaton + Stagiaires Périphérie + AMP Foyer + Résidents

Samedi 5 Mars 2016 (la journée)
Projection en salle de projection de la Médiathèque du Montage 2

Mercredi 16 Mars 2016 (la journée)
Atelier : les entretiens avec les habitants de Villepinte à la Médiathèque