le tournage - groupe B

Semaine du 17 au 21 novembre 2014

L’équipe : Marianne - Lauriane - Myriam - Marie Michèle - Stéphanie

Rappel de la thématique du film à tourner : l’identité professionnelle à travers les actes et la pensée quotidienne du travail dans la crèche Lepage. L’identité professionnelle se transmet-elle ?


Philippe Troyon, « re-mobilise » le groupe de l’observatoire, pour que les professionnelles impliquées puissent trouver leurs marques et le sens qu’elles vont donner lors du tournage. L’idée est de préfigurer ce que pourra être l’utilisation des images et des sons dans un questionnement collectif en crèche.

Cela se passe en plusieurs étapes :


> Travail sur le « scénario à filmer »

Ce qui est important n’est pas seulement de réaliser un film, mais surtout de se servir de l’outil cinématographique dans le cadre du travail [espace social et relationnel - espace des connaissances et des compétences].

Plusieurs temps sont repérés pour être filmer : transmission entre professionnelles et parents - transmission entre professionnelles [cuisine - activités des moyens et des grands] - lieux relationnels et circulation de la parole [salle de détente - bureau de la direction - couloirs]. Chaque professionnelle : ATEP - Auxiliaire - Educatrice - Directrice a en plus de sa compétence, une capacité à inventer à mettre de la pensée dans son travail. Il faut donc faire émerger cette notion dans les séquences filmées. Les séances d’analyse collective des rushes seront filmées. [voir ensemble et produire de la pensée et donner du sens.


> Plans à filmer :

Chaque professionnelle fait un ou plusieurs plans à un poste technique différent : caméra (sur pied ou portée) et son avec la perche. La matériel de la crèche est utilisé.
Philippe Troyon insiste pour qu’il y ait aussi des sons seuls (ambiances - paroles) et des plans de situations. Il demande aussi que soit filmer « le plan rêvé » dans la crèche. S’il y avait un seul plan à faire dans la crèche, quel serait-il ? Il a demandé de faire une photo de ce plan la veille du tournage. Chacune a trouvé son plan : la salle de couture, le vestiaire et le lieu de passage, la fin de la journée vu du bureau, la lecture, le chant ....


> « Voir ensemble »

A chaque fin de journée de tournage, l’équipe se retrouve dans la salle de réunion, pour visionner quelques séquences. c’est l’occasion de faire un débriefing et de penser aux séquences à filmer le lendemain. Cette séance a pour but de se retrouver ensemble et d’avoir un esprit critique sur les plans tant d’un point de vue technique qu’un point de vue cinématographique.


> « Entretiens sur l’expérience »

Chaque professionnelle est filmée à son tour pour répondre à deux questions :
- comment et pourquoi avoir choisi son plan rêvé ?
- qu’apporte l’observatoire documentaire dans sa pratique et sa relation à l’autre ?


> « L’analyse collective »

La dernière journée (après-midi) a été consacrée à l’analyse de quelques rushes qui pouvaient nous permettre de réfléchir sur l’utilisation de l’outil cinématographique, de comprendre son intérêt et aussi d’en définir ses limites. Apprentissage du dérushage (écriture et décryptage simultanés).
Nous avons revu : la scène « de la cuisine » et la « scène de la transmission : auxiliaire - parent ».


> « Préparation au dérushage et au montage »

8 heures de rushes ont été tournés. Ils vont être copiés sur DVD pour que l’équipe puisse les voir, les décryptés. Chacune va écrire sur un cahier de dérushage de telle sorte qu’elle s’imprègne au mieux de toute la matière et qu’elle se prépare au montage qui sera confié à un monteur professionnel. Ce dérushage collectif, place l’équipe dans le rôle de réalisatrice et servira à « argumenter » sur le sens à donner au film.


Certains plans restent à faire. La date limite de tournage est le 15 décembre. Les DVD seront prêts début 2015. Le dérushage devra se faire le premier trimestre 2015. Une journée pédagogique est prévue le 20 mars 2015. Une demie-journée sera consacrée à l’observatoire documentaire et au film en cours de montage. Il faudra à cette occasion préparer la projection pour les équipes.