Journée Crèches Départementales - le 06 février 2018

« La place des mots, du corps et du rire »

Un moment de philosophie, de cinéma et de travail. Sans être un colloque philosophique, c’est une conversation au sujet de « l’impact de la parole sur l’enfant à la crèche ».

Cette journée de sensibilisation sera construite à partir de l’expérience cinématographique menée par les professionnelles de la crèche Anatole France en 2016 et 2017, mais aussi une ouverture au cinéma, en particulier le cinéma
burlesque, présentée par un des meilleurs spécialiste du genre
.

La journée est préparée par Philippe Troyon, Julien Pornet, Stéphane Goudet et Corentin Loterie.

La journée :

Cinéma Le Méliès – Montreuil

VOIR FICHE PROGRAMME >

PDF - 229.5 ko

Matin : 10h – 12h30

Conversation autour du cinéma « burlesque et l’enfance », animée par Stéphane Goudet à partir d’extraits de films.


Enregistrement par Périphérie - Education à l’image
ECOUTER > CONFERENCE DE STEPHANE GOUDET

Magnifique moment passé avec le « maître » Stéphane Goudet qui par sa connaissance du cinéma burlesque et la construction subtile de son propos qui consiste à mettre en rapport la « part d’enfance » qui traverse tout le cinéma de Buster Keaton, Laurel et Hardy, Charlie Chaplin, Jerry Lewis, Jacques Tati, Pierre Etaix, Luc Moullet, Mister Bean ... tant les situations que dans l’interprétation des personnages.

Avec la pratique de l’utilisation de l’extrait, les professionnelles des crèches ont pu découvrir une cinquantaine de films.


Après-midi : 14h30 – 17h30

Les oiseaux d’Anatole

BANDE ANNONCE [cliquer sur l’image]

- Présentation de l’Observatoire Documentaire par l’équipe de la crèche Anatole France et Philippe Troyon

- Projection du film collectif « Les oiseaux d’Anatole » de l’Observatoire documentaire de la crèche Anatole France de Bagnolet.

- Conversation sur l’esprit des Observatoires Documentaires * dont celui mené actuellement à la crèche Anatole France de Bagnolet avec la projection du film réalisé par les professionnelles de la crèche.

Très bons retours sur ce film dont les professionnelles ont relevé la qualité éthique et esthétique du propos sur la parole et l’enfant, sur la fluidité du film ainsi que « la douceur » qui s’en dégage.


* L’esprit des Observatoires documentaires :

- L’observation et la résistance du regard
- Enregistrer la parole d’un chercheur
- Enregistrer la parole d’une professionnelle de crèche
- Enregistrer la parole d’un parent
- Enregistrer le babillement et les premiers mots d’enfant
- La réflexion collective (le groupe)
- Voir et écouter ensemble
- La technologie et les systèmes de pensée
- La caméra peut-elle participer au processus de travail, sans être de surveillance ?
- La place de la caméra dans l’espace de travail.