partenariat

« Le cadre et le déroulement du projet : un partenariat »

Un observatoire documentaire est un temps de pause dans le temps du travail, dans la vie au travail. Cela demande une certaine disponibilité, une adaptabilité et l’acceptation d’une organisation spécifique de travail en équipe sur une durée assez longue (ici deux années), en discontinue. Mon expérience montre que cette démarche n’a jamais « gêné et empêché » le travail de se faire, ni d’un côté comme de l’autre. Au contraire, « çà » améliore notre pratique et notre réflexion. La notion de partenariat est fondamentale. Car il ne s’agit pas d’une formation professionnelle, initiale ou qualifiante, ou même d’une récréation [détente] mais bien d’une conception originale de mêler nos travaux, de passer du collectif au singulier, de croiser deux univers, l’un « technique », l’autre « artistique », de repérer le systémique, le mimétique, dans nos actes et pensées du quotidien [vie et travail], et de produire une forme nouvelle, pour valoriser, diffuser les effets et les questionnements d’un travail, de façon très originale, avec les outils du cinéma.