Swing ! [le film]

Le mouvement décomposé

« Qu’est-ce que le temps ? Un mystère ! Sans réalité propre, il est tout puissant. Il est une condition du monde phénoménal, un mouvement mêlé et lié à l’existence des corps dans l’espace ... » 
Thomas Mann « La montagne magique »


Swing !

Un film de : Philippe Troyon

Court-métrage tourné vidéo et en pellicule couleurs - 35 mm ARRIFLEX - [7 minutes 45]

Ce travail a été réalisé en 1991, dans les studios de Périphérie alors situés à la MC93 à Bobigny.

Philippe Troyon, cinéaste et ami de Michel Hans, photographe, spécialisé dans la « strobophotographie » et inventeur du « strobolight system » a souhaité appliquer cette nouvelle invention au cinéma.

Dans la lignée des premiers films scientifiques : Jules Etienne Marey, Eadweard Muybridge, Harold Edgerton, nous avons souhaités reprendre quelques travaux sur la décomposition du mouvement qui pose pose autant de questions scientifiques que philosophiques.

Nous avons choisi un mouvement rapide, le plus rapide dit-on : le swing au golf pour le filmer à très haute vitesse et pour décomposer son mouvement.

Nous avons dû pour cela adapter le système d’éclairage à très haute fréquence employé par Michel Hans lors de ces magnifiques photographies de sport et de danse à la fréquence d’obturation d’une caméra 35 mm Arriflex. Cela donne un résultat surprennent pour l’époque.

Nous ne pouvons qu’en conclure que dans l’espace temps existe une multitudes de sous-espaces que notre seul regard ne peut voir mais qu’il enregistre dans son cerveau. Les traces laissées par ces espaces invisibles se connectent aux autres espaces cognitifs sensoriels et construisent ainsi un monde intérieur dans notre imaginaire et dans l’interaction avec le monde qui nous entoure.

Dans ce travail, nous ne cherchions pas tant à monter l’invisible que la beauté d’un geste.

Travaux de Michel Hans : [avec son aimable autorisation]

Ce travail a été montré et exposé au Musée de Langres et au Musée Marey à Beaune en 1992.

Stroboscopie : « Méthode d’observation, d’un mouvement rapide de rotation ou de vibration par illumination intermittente de l’objet par des éclairs de fréquence déterminée » [dictionnaire Flammarion 1980]

Jules Etienne Marey [1830 - 1904] invente en 1882 la chronophotographie sur plaque fixe.