Le livre - DVD

AVANT-PROPOS
LA PRATIQUE AUDIOVISUELLE EN CRÈCHES

EXEMPLE DE PRATIQUE ACTUELLE :
Ecouter et voir un Observatoire Documentaire sur l’égalité fille-garçon > Cliquez ici

«  Personne ne voit ce que l’autre voit et vous ne pouvez jamais faire ce que cette expression désastreuse – « se mettre à la place de l’autre » – exprime en français. On ne pourra jamais être à la place de l’autre, car personne ne voit ce que l’autre voit, et pourtant nous avons envie de nous asseoir et de nous rassembler, d’écouter ensemble des mots et de partager des images.  »

Voici ce que disait le 25 juin 2004 Marie-José Mondzain, philosophe et directrice de recherche au CNRS, lors de la journée professionnelle « Voir ensemble » organisée par le Service des Crèches de la Seine-Saint-Denis.


TELECHARGER LE LIVRE > cliquez dans l’image

JPEG - 82.5 ko

Cette intervention résume l’esprit qui a animé l’organisation de stages de pratique audiovisuelle au sein des crèches du Département durant les dix dernières années, avec comme aboutissement la réalisation de trois courts-métrages (Une journée à la crèche, Jeux d’eau, et À hauteur d’enfant).

En confiant une caméra aux professionnelles de la petite enfance, en leur demandant de filmer leur métier, ces stages renvoient à cette volonté de fonder un en-commun. Un dialogue s’instaure entre le cinéaste et le travailleur. Chacun fait connaître son savoir-faire à l’autre. La traditionnelle césure entre filmeur et filmé est contestée, à la manière de ce qu’une partie du cinéma militant des années 60-70 a pu entreprendre, par exemple avec les Groupes Medvedkine.

Il est certes impossible de « se mettre à la place de ». Mais le cinéma a ce pouvoir merveilleux d’en donner l’illusion. Ce transfert du point de vue - aussi illusoire soit-il - est utile pour intégrer à sa vision des choses et du monde un regard parfois bien plus pertinent que le sien propre. La caméra revisite bien sûr le réel, mais elle permet d’en saisir certaines subtilités.

Bien souvent, les métiers de la petite enfance sont encore renvoyés à des clichés aussi tenaces qu’inexacts. Il suffirait soi-disant d’être une femme pour faire une bonne auxiliaire de crèche ou éducatrice jeunes enfants. Or, en quelques plans, les trois films réalisés montrent combien une prévalence donnée à l’inné dénigre à tort une qualification acquise qui mérite respect et considération.

Comme révélateur pour les professionnelles de la petite enfance de la légitimité de leur prise de parole, comme vecteur d’informations pour les parents sur la vie de leurs enfants en crèches, cette décennie d’expériences audiovisuelles méritait donc d’être contée. Tel est l’objectif de cet ouvrage qui n’aurait pas vu le jour sans l’engagement conjoint du Département de la Seine-Saint-Denis et de l’association Périphérie.Nous remercions tout particulièrement les auxiliaires de puériculture et les éducatrices jeunes enfants qui ont collaboré à sa rédaction.


LE LIVRE

Le livre rassemble les témoignages des professionnels des crèches et de cinéastes. La rencontre de leurs compétences et de leur créativité donne un éclarage singulier sur leur travail en crèche. Le livre, qui apporte également de nombreux outils pratiques, replace cette expérience dans le contexte historique du cinéma documentaire.

Auteurs : Nicolas Journet - Nicolas Mathieu
comité éditorial : Carole Beaufort, Sylvie Lambert, Guylaine Spencer-Odlum, Julien Pornet, Catherine Sauvage, Tamara Savitsky-Midena, Philippe Troyon.
Création graphique et mise en page : Umberto Coen


LE DVD

Le DVD inclus dans cet ouvrage rassemble en images plus de dix années de travail du service départemental des crèches de la Seine Saint Denis avec Périphérie, centre de création cinématographique. Il comprend les films documentaires réalisés par trois crèches du département et des entretiens permettant de faire un véritable bilan et de mener une réflexion sur la représentation du travail avec un historien du cinéma, iune auxiliaire de puériculture, un psychologue-psychanalyste et trois responsables des crèches qui ont participé aux stages d’éducation à l’image et à la réalisation des films. en parfaite complémentarité avec le livre, ce DVD sert de support visuel auprès des personnels des crèches et des apprentis et à susciter de nouvelles expériences.


# RAPPEL EDITORIAL

Imaginem, en lien avec ses divers partenaires, co-éditent des ouvrages liés aux ateliers pédagogiques et artistiques ainsi qu’ aux démarches des Observatoires Documentaires. Il y a toujours eu la nécessité de « prolonger » les travaux entrepris lors de ces ateliers et observatoires à la demande des particaipants mais aussi des publics concernés.

Comme ce site le montre, de nombreux films ont été réalisés dans le cadre des ces actions culturelles et ont été projetés dans de nombreuses salles de cinéma tout autant comme « évaluation » du travail accompli mais surtout comme moyen de « débat ».

Compte tenue de la nature très originale et singulière de ces projets, la qualité de ces films ont souvent eu comme conséquence que ces films soient sélectionnés dans divers festivals ou rencontres thématiques.

Pour certains d’entre eux il y a eu une telle demande [« le genre idéal » par exemple] de la part des universités, de groupes de chercheurs, de responsables politiques, qu’il a été décidé de commencer à « éditer » ces films sous la forme d’un DVD-LIVRE non seulement pour pouvoir les diffuser dans les meilleurs conditions d’accompagnement mais surtout pour respecter le cadre légal de diffsion, concernant essentiellement les dispositions obligatoires du droit à l’image. En aucun cas ces éditions ne peuvent prétendre à une commercialisation, mais uniquement à un échange sous la forme d’un contrat et d’une prestation. Les ouvrages sont dotés d’un ISBN EAN avec un prix indicatif de « participation ». Toute utilisation malveillante, hors d’un contrat partenarial indiqué sur le dos de l’ouvrage, pourra donner lieu à des poursuites judiciaires devant les tribunaux autorisés.