Festival Traces de Vie - 29 Novembre 2017

Rencontre professionnelle - Les observatoires du documentaire. Quand le monde du travail rencontre le documentaire avec Périphérie et Imaginem. Centre de création cinématographique : mardi 29 novembre 2017 - 17h30

Dans le cadre professionnel, un Observatoire documentaire est un temps de pause, une rupture pendant le temps du travail. Les personnels sont initiés au cinéma documentaire pour filmer leurs gestes et leurs paroles. Les séquences vues collectivement, produisent réflexion et valorisation sur la "part invisible" de ce quotidien ritualisé et sur une durée de 3 ans minimum. L’ensemble des séquences filmées permet d’aboutir soit à un film documentaire soit à un corpus d’images, de sons et d’écrits. Le film est un support de débat ; il est une étape et non une finalité. La trace prévaut sur le récit, et devient mémoire.

Présentation du dispositif, échange et projection d’extraits de films avec Philippe Troyon, directeur adjoint de Périphérie, à l’initiative des Observatoires documentaires ; Julien Pornet, responsable des Actions éducatives à Périphérie ; Myriam Lelion, directrice de crèche collective à Paris. Les autres Observatoires Documentaires ont été évoqués en particulier, la démarche exceptionnelle menée au coeur du Foyer de vie - Mas de Villepinte.

PDF - 225.9 ko

DEROULE

Isabelle Dubois, déléguée générale de Traces de Vie

avec Philippe Troyon, directeur adjoint de Périphérie, concepteur des Observatoires documentaires, membre fondateur d’Imaginem, Julien Pornet, chef monteur, responsable adjoint de l’éducation à l’image à Périphérie, Myriam Lelion, directrice de la crèche Lepage à Paris.

- Présentation de la rencontre professionnelle du festival Traces de Vies : projet depuis 2011, les sujets des années précédentes.

- Projet pour cette édition avec Périphérie :

Une rencontre entre l’équipe de Périphérie et de Traces de Vies en juin 17 a suscité tout particulièrement un intérêt pour une de ses activités, Les observatoires du documentaire.

Correspondances entre l’esprit de ce dispositif et celui de Traces de vies : question du travail, de filmer ses gestes, le temps de la collecte, réfléchir à la pratique, permettre un temps de décantage et de pause, déposer des traces, créer de la mémoire dans des institutions ( pour personnes en situation de handicap, structures de la petite enfance, institutions scolaires) et sur un territoire donné.

- Tour de table et présentation de chacun des invités de cette édition.

- Tour d’horizon des différentes activités générales de Périphérie pour aider le spectateur à les identifier (certains spectateurs ne sont pas issus du monde professionnel du documentaire : étudiants, professionnels de divers secteurs, curieux). Un focus tout particulier sur la genèse du projet des Observatoires documentaires et sur l’évolution du projet depuis sa création seraient les bienvenues.

Puis une présentation du dispositif qui respecte le temps du déroulé d’un projet sur 3 ans et qui s’articule autour des 3 grandes rubriques avec les extraits correspondants :

1/ Le cinéma documentaire

Dans la phase d’initiation des observatoires, nous montrons des extraits de films documentaires.
Il nous semblait important et intéressant pour débuter la discussion de montrer l’extrait du film d’Eric Pauwels avec Jean Rouch
(« Celui pour qui le cinéma est acte de partage, un potlatch… » comme dit Pauwels)
qui fait fortement écho à l’esprit des « observatoires ».

Et si le temps le permet, nous pourrions montrer l’extrait de Jonas Mekas pour évoquer le « désir de filmer ».

- « Les films rêvés » Eric Pauwels (2009) - 3’52
- « A letter to José Luis #3 » Jonas Mekas (2010) - 4’35 (facultatif)

2/ Exercices filmés

Nous avons sélectionné plusieurs extraits d’exercices filmés (qui ne sont d’habitude jamais montrés mais font partie intégrante du processus). C’est un moment important des observatoires.

Nous aimerions en montrer deux-trois sur les quatre proposés ci-dessous :

- « Les objets » (Léticia 5’50)
- « Les Mains » (Reine-Marie 2’11 + Maria 3’07)
- « Est-ce que tu sais ce que je fais comme travail ? » (Matthieu 3’47)

3/ Observatoires documentaires (extraits)

Nous avons sélectionné quelques extraits des observatoires (2 crèches, le foyer et l’institut Curie)

- « Le genre idéal » crèche Bourdarias à St-Ouen (2012) - 12’55
- « Sommeil paradoxal » crèche collective Lepage à Paris (2014) - 2’52
- « Vies d’ici, vues d’ici » Foyer de vien-Mas de Villepinte (2014) - 7’32
- « Nos vies minuscules » Institut Curie (2017) - 2 extraits : 2’36 + 3’19


ITW Radio Altitude Clermont Traces de vie

MP3 - 6.2 Mo
ITW Radio Altitude Clermont Traces de vie 2017 A

ITW Radio Altitude Clermont Traces de vie 2017 A